Actualités

Un grand concert francophone à Genève dédié à l’Arménie, pays hôte du 17ème Sommet de la Francophonie

13.03.2018

Le 13 mars, le Grand Concert a eu lieu dans la salle des Assemblées du Palais des Nations, siège de l'Office des Nations Unies à Genève, en l'honneur de l'Arménie, hôte du 17ème Sommet de la Francophonie.

Grâce aux efforts conjoints des Missions permanentes de la Francophonie et de la République d'Arménie auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, ce concert francophone, associé à la Journée Internationale de la Francophonie, s'est tenu avec la participation exceptionnelle de Charles Aznavour. Tigran Hamasyan, compositeur français d’origine arménienne, André Manoukian, compositeur et pianiste français d’origine arménien, Armelle Khourdoian, chanteuse d'opéra franco-arménienne et le quatuor Toumanian Mek, se sont également produits lors de ce concert.

M. Michael Møller, Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève, M. Dominique de Buman, Président du Conseil national de la Confédération suisse, l'Ambassadeur Henri Monceau, Représentant permanent de la Francophonie auprès du Bureau des Nations Unies à Genève, et Mme. Hasmik Tolmajyan, Représentant permanent adjoint de la République d'Arménie auprès du Bureau des Nations Unies à Genève, ont prononcé un discours de bienvenue.

Dans son allocution d'ouverture, M. Michael Møller, Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève, a particulièrement salué cette initiative des Missions permanentes de la Francophonie et de l'Arménie.

M. Dominique de Buman, Président du Conseil national de la Confédération suisse, citant les paroles de la chanson de Charles Aznavour «Emmenez-moi au pays des merveilles», a notamment mentionné que «les chansons d'Aznavour s'adressent à tous sans exception, chacun de nous a son propre pays des merveilles, qu’il chérit avec tendresse. Ce pays des merveilles est parfois imaginaire, parfois réel. Le pays des merveilles de Charles Aznavour est l'Arménie, que nous avons accueillie dans la famille francophone: «L'Arménie est un pays, poursuivit M. de Buman, dont vous foulez le sol ne serait-ce qu’une fois et gardez dans votre cœur pour toujours ».

Mme Hasmik Tolmajyan, Représentant permanent adjoint de l'Arménie auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, a exprimé sa gratitude à l'Organisation internationale de la Francophonie pour avoir consacré le grand événement de la Francophonie à l'Arménie. Elle a également souligné que la décision adoptée lors du sommet d'Antananarivo sur la tenue du XVIIème Sommet de la Francophonie à Erevan était le reflet de l'évaluation par les États membres de la Francophonie des engagements de l'Arménie envers l'Organisation et ses valeurs. Le Représentant permanent adjoint a souligné que la promotion de la francophonie dans la société arménienne était fortement influencée par l'amitié arméno-française de plusieurs siècles, ainsi que par les relations chaleureuses établies entre les pays francophones, notamment le Canada, la Belgique, la Suisse, le Liban, Grèce et Chypre. Il a également été mentionné que la Francophonie est une plate-forme importante pour l'Arménie afin de renforcer la coopération avec les pays avec lesquels il n'y avait pas de relations étroites traditionnellement développées. Dans le même temps, Mme Tolmajyan a souligné que l'Arménie, à son tour, contribue également à la promotion de la francophonie dans une région où l'Organisation n'est pas suffisamment représentée. À cet égard, il a été rappelé que le Sommet d'Erevan sera la deuxième réunion de l'organe suprême de l'Organisation à se réunir dans la région de l'Europe de l'Est.

M. Henri Monceau, Représentant permanent de la Francophonie auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, a souligné que la Francophonie réunissait 84 pays sur les 5 continents, dont 54 États membres à part entière. L'idée au cœur de la Francophonie était de créer une plate-forme pour les relations multilatérales, dont la base serait la langue française et la diversité culturelle francophone.

Henri Monceau a également parlé de l'importance stratégique de la présence de la Francophonie à Genève, notant que l’Office de l'ONU à Genève était le seul situé dans un environnement francophone. Le représentant de la Francophonie a également souligné la collaboration mutuelle entre la Francophonie et l’Office de Genève des Nations Unies dans un certain nombre de programmes et d'initiatives.

La soirée a été l'occasion de la première cérémonie de remise des prix du Groupe des Ambassadeurs francophones. M. Henri Monceau a noté que «le prix visait à récompenser une personne ou une institution qui, par ses activités, avait contribué à la promotion des valeurs francophones à Genève, notamment celles de la démocratie, de l'État de droit, du multilinguisme et de la diversité culturelle en 2017. " Le premier prix des Ambassadeurs francophones a été décerné à M. Michael Møller, Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève, et à M. Zeid Ra'ad Al-Hussein, Haut-Commissaire aux droits de l'homme.

Le concert a réuni environ 2000 invités, de hauts représentants des Nations Unies, des autorités fédérales et locales suisses, de nombreux Ambassadeurs, ainsi que des représentants de la communauté arménienne suisse.

Le Département fédéral des affaires étrangères de la Suisse, la municipalité de Genève, ainsi que les fondations Boghossian, Philossian et Philippossian, Izmirlian, le Comité UGAB-Suisse et d'autres organisations non gouvernementales ont contribué à l'organisation de la soirée.

MAE RA
Site officiel
Double
citoyenneté
Visa
électronique
Catégories
de visa